AccueilWimbledonDjokovic sans demi‐mesure

Djokovic sans demi‐mesure

-

Opposé au Hongrois Marton Fucsovics, en quarts de finale de Wimbledon, contre qui il avait toujours perdu un set en deux confron­ta­tions, Novak Djokovic s’est montré imper­tur­bable et attend désor­mais son adver­saire en demies entre Denis Shapovalov et Karen Khachanov. 

Fucsovics avait annoncé la couleur avant d’af­fronter le numéro 1 mondial : peu importe la tactique, il fallait être prêt à « mourir » sur le court. Sauf que face à un tel joueur, la tactique a forcé­ment sa dose d’im­por­tance. Rapidement laminé 0–5, Marton parvient à sauver deux balles de 0–6, puis deux balles de 1–5 et enfin une balle de 2–5, avant de fina­le­ment céder à 3 jeux à 6.

Novak souffre un peu sur ses deuxièmes balles mais il possède une telle marge qu’il peut se permettre d’être un peu moins injouable. Et malgré quatre balles de break manqués d’en­trée de deuxième manche, le Serbe ne s’af­fole pas et pique presque au meilleur des moments, lors du 9e jeu. 6–3, 6–4 en faveur du tenant du titre. 

Le Hongrois a logi­que­ment la tête sous l’eau et cette fois il concède direc­te­ment sa mise en jeu. Il tente quand même de récu­pérer son bien mais loupe quatre balles de débreak dans le jeu suivant face à un Novak effi­cace et oppor­tu­niste. Fucsovics n’a déci­dé­ment pas les armes et s’est même souvent trompé dans ses choix, tactiques et techniques

Sans jamais trem­bler, Novak Djokovic s’im­pose 6–3, 6–4, 6–4, après 2h20 de jeu et rejoint sa troi­sième demi‐finale de rang à Wimbledon, la 10e depuis le début de sa carrière. Ce vendredi, pour une nouvelle place en finale, il sera de nouveau l’ultra favori face à Shapovalov ou Khachanov. Et ce n’est pas volé.

Instagram
Twitter