AccueilWimbledonFederer : « C’est comme ça que je veux être »

Federer : « C’est comme ça que je veux être »

-

Lors de sa confé­rence de presse, Roger Federer a analysé avec préci­sion sa perfor­mance face à Cameron Norrie.

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il était vrai­ment satis­fait de l’en­semble de sa pres­ta­tion que ce soit physique, tactique ou mentale : « Il est vrai que j’ai parfois décentré quelques frappes mais en général j’ai vrai­ment essayé de jouer en avan­çant. Quand tu le fais, comme je l’ai fait contre Gasquet, tu sais que tu vas rater un peu. L’important c’est de l’accepter et de conti­nuer à avancer. Et cela je l’ai très bien fait aujourd’hui. J’ai eu une excel­lente atti­tude. C’est un domaine où je progresse posi­ti­ve­ment par rapport aux dernières semaines, voire mois » a explique e Suisse.

« C’est d’ailleurs l’une des premières fois où je me suis senti en paix sur le court, avec comme une sorte de tran­quillité par rapport aux zones où je voulais servir, comment je voulais gagner mes jeux de service où j’acceptais enfin de faire des erreurs et des mauvais choix. En fait, je m’en moquais, car il s’agit d’avoir une vue d’ensemble. Lors des chan­ge­ments de côté, mon esprit était vide, je n’avais pas de pensées posi­tives ou néga­tives, j’étais relax. C’est comme ça que je veux être et je pense que me concer­nant, c’est un signe très positif, pour être franc »

Instagram
Twitter