AccueilWimbledonFederer n’a pas tremblé

Federer n’a pas tremblé

-

Roger Federer continue son chemin à Wimbledon. S’il disait se méfier de Gilles Simon, le Suisse s’est imposé en trois sets 6–3 7–5 6–2. Une rencontre qui a été perturbée à deux reprises par la pluie provo­cant deux inter­rup­tions. Le Bâlois dispu­tera sa 37eme demi‐finale en Grand Chelem, la première en 2015. Le numéro deux mondial attend le vain­queur du duel qui oppose Andy Murray à Vasek Pospisil.

Solide, trop solide. Roger Federer est en demi‐finale de Wimbledon. C’est tout sauf une surprise tant le Suisse produit un excellent tennis depuis le début de la quin­zaine. Le début de match a donné le ton face à Gilles Simon. Afin de ne pas laisser le jeu s’installer au fond du court, le Suisse se montre ultra offensif et se rue à l’attaque dès qu’il le peut. En moins d’un quart d’heure, il mène 3–0. Moment de la première inter­rup­tion due à la pluie.

Simon, le premier à breaker Federer !

Après cette première coupure, les débats s’équilibrent. Notamment au deuxième set où le Bâlois accepte plus le combat au fond du court. Mais à 3–3, il accé­lère et break son adver­saire. Le plus dur est fait ? Non, car pour la première fois du tournoi, le numéro 2 mondial va céder sa mise en jeu alors qu’il servait pour le gain du set à 5–4 ! Et c’est le Niçois qui réalise ce petit exploit car Roger avait remporté les 116 derniers jeux sur son service. Le dernier à l’avoir breaké était Philipp Kohlschreiber au premier tour d’Halle !

On se dit alors que Gillou peut pousser un peu plus le Suisse dans le combat ? Que nenni. Dès le jeu suivant et avec une excel­lente capa­cité de varia­tion pour changer le rythme, le septuple vain­queur des lieux reprend le break d’avance. Au moment de conclure à 6–5, la pluie revient et contraint une deuxième fois les deux joueurs à rentrer au vestiaire.

Le Suisse ne puise pas dans ses réserves

Sans forcer, il conclut cette deuxième manche. Complètement libéré, il se montre à nouveau très offensif et déroule dans le troi­sième set. Malgré un premier break concédé dans ce tournoi, son service a été parti­cu­liè­re­ment effi­cace ce mercredi : 11 aces, 73% de premières balles et 80% de points gagnés derrière ce premier service. Une fois encore, le Suisse n’a pas puisé dans ses réserves. Un aspect fonda­mental pour lui s’il veut rêver à huitième sacre à Londres. D’autant plus que sa demi‐finale peut s’annoncer royale s’il vient à affronter Andy Murray…

Article précédentFederer en demies !
Article suivantAnderson en grands progrès