AccueilWimbledonGasquet tient sa revanche !

Gasquet tient sa revanche !

-

Richard Gasquet est en très grande forme ! Après avoir écarté Grigor Dimitrov, le Biterrois a pris sa revanche sur Nick Kyrgios à Wimbledon. Richie s’est qualifié pour les quarts de finale après une victoire en quatre manches, 7–5 6–1 6–7(7) 7–6(6) ! Le Frenchie a bien cru qu’il allait revivre la même mésa­ven­ture qu’en 2014 après avoir manqué deux premières balles de match dans le jeu décisif du troi­sième set. Prochain adver­saire : Stan Wawrinka ou David Goffin.

Oui, Richard Gasquet tient sa revanche sur Nick Kyrgios ! Mais le Biterrois est passé proche de revivre la même mésa­ven­ture qu’en 2014. Malgré un break concédé dès le premier jeu du match, le Frenchie ne s’affole pas. Il revient rapi­de­ment dans le match et accroche logi­que­ment le premier set. Le deuxième set est une énigme tant Nick Kyrgios a balancé les points de manière assez incom­pré­hen­sible. Avec des doubles fautes sur ses services et une passi­vité totale sur les retours, l’Australien laisse une bien drôle d’image tant son atti­tude était négative.

Le troi­sième set est plus accroché. Richie se procure deux balles de match dans le jeu décisif… La suite vous la connaissez. On se dit que le Tricolore va repenser au scénario de 2014 (avec 9 balles de match perdues). Que nenni ! Le protégé de Sébastien Grosjean repart de l’avant en restant fort menta­le­ment. La fin de match devient cris­pante. L’Australien se procure deux balles de set, mais commet une double faute sur la première (à 6–4 sur son service), comme sur la balle de match de Richard Gasquet !

Malgré cette fin de rencontre stres­sante, le Biterrois a été agressif comme on aime le voir. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 21 fautes directes pour 67 coups gagnants ! Surtout cette quali­fi­ca­tion va lui faire du bien menta­le­ment. Il n’y a qu’à voir son soula­ge­ment au moment où le chal­lenge confirme la double faute de son adver­saire. Pour la deuxième fois de sa carrière, Richie sera en quarts de finale de Wimbledon (après 2007). Il pour­rait affronter Stan Wawrinka s’il se défait de David Coffin.

En bonus track, la réac­tion de Richard Gasquet après le chal­lenge sur sa balle de match