AccueilWimbledonGrosse frayeur pour Murray

Grosse frayeur pour Murray

-

Andy Murray a eu raison de Fabio Fognini après 2h42 de jeu et quatre sets (6–2, 4–6, 6–1, 7–5). S’il a été passif, le Britannique a fait preuve d’une belle soli­dité mentale. Il affron­tera Benoît Paire en huitièmes de finale.

Les trois premières manches ont été très décou­sues, l’Italien alter­nant les très bonnes séquences et les baisses de régime physique. Il a notam­ment connu un souci au niveau du pied pendant le troi­sième acte. Le véri­table temps fort de cette partie a eu lieu tout au long d’une quatrième manche très intense. Alors qu’on le pensait atteint menta­le­ment et presque condamné, le 29e joueur mondial s’est repris sur le plan mental, restant concentré malgré un point de péna­lité infligé par l’ar­bitre en début de set. L’outsider trans­alpin s’est alors détaché (5–2) mais n’a pas su conclure. Malgré cinq occa­sions, il n’est pas parvenu à s’of­frir une nouvelle manche, se montrant trop timide quand son adver­saire faisait preuve de soli­dité. L’Écossais a fina­le­ment pris le meilleur sur son adver­saire et rejoint Benoît Paire. Le numéro un mondial devra se montrer moins passif s’il veut avoir une chance de décro­cher le titre. Si son bilan est positif (26 coups gagnants pour 16 fautes directes), le protégé d’Ivan Lendl aurait pu se faci­liter la tâche en se montrant plus agressif.