AccueilWimbledonHumbert : « Franchement, c’est très lent, il faut le dire »

Humbert : « Franchement, c’est très lent, il faut le dire »

-

Après l’Open d’Australie en février dernier, Ugo Humbert a perdu autre une grosse bagarre contre Nick Kyrgios ce mercredi. Une dizaine de jours après son écla­tante victoire en finale à Halle, en ATP 500, cette élimi­na­tion au 1er tour est forcé­ment une petite décep­tion, même s’il avait un client en face de lui. Le Français estime que l’herbe de Wimbledon est bien diffé­rente qu’ailleurs et même qu’il y a deux ans où il avait atteint les huitièmes de finale.

« C’est complè­te­ment diffé­rent ici. Franchement, c’est très lent, il faut le dire. Les balles étaient beau­coup plus lourdes. Le gazon est un peu plus épais, un peu plus haut. C’est pour ça que beau­coup glissent je crois. Ça devient même dange­reux quand c’est un peu humide parce que tu as vrai­ment l’im­pres­sion de n’avoir aucune accroche. Les condi­tions sont très lentes. Quand j’étais venu il y a deux ans, je n’avais pas eu cette sensa­tion. Peut‐être que c’était une volonté de la part du tournoi de ralentir encore les condi­tions. Je ne sais pas si c’est une bonne solu­tion », a analysé Ugo Humbert, presque remonté, en confé­rence de presse.

Instagram
Twitter