AccueilWimbledonKerber cède son trône

Kerber cède son trône

-

Angélique Kerber pour­suit sa saison déce­vante en quit­tant Wimbledon dès les huitièmes de finale. L’Allemande a subi la loi de Garbine Muguruza au terme d’un combat de 2h18 (4–6, 6–4, 6–4) et perdra sa place de numéro 1 mondiale au prochain classement.

Si la défaite de Simona Halep en finale de Roland Garros a retardé l’échéance, Angélique Kerber, seule­ment 14e à la Race, était condamnée à perdre la tête du tennis mondial. Elle cédera son trône à la Roumaine si cette dernière atteint les demi‐finales au All England Club. Si ce n’est pas le cas, Karolina Pliskova profi­tera de la situa­tion pour endosser le costume de numéro 1 mondiale, malgré son élimi­na­tion au deuxième tour du Grand Chelem londonien. 

On sentait Angelique Kerber en sursis depuis le début de la compé­ti­tion, cela s’est confirmé lorsque l’ad­ver­sité s’est faite plus présente, avec Garbine Muguruza de l’autre côté du filet. La tenante du titre à l’US Open n’a pour­tant pas délivré une mauvaise perfor­mance, comme en témoignent ses 27 coups gagnants pour seule­ment 12 fautes directes. De son côté, l’Espagnole s’est montrée beau­coup plus conqué­rante, et a été récom­pensée malgré 50 erreurs non provo­quées. La quali­fi­ca­tion de la numéro 15 mondiale s’est jouée sur des détails puisque la rencontre a été autant disputée que plai­sante. Le troi­sième set, qui a duré près d’une heure, symbo­lise à lui seul l’âpreté du combat. Dans cette manche, Angelique Kerber a possédé par deux fois le break d’avance avant de lâcher sous les coups de boutoir adverses. La protégée de Sam Sumyk, absent à SW19, tentera de confirmer sa forme actuelle face à Svetlana Kuznetsova en quarts de finale.