AccueilWimbledonKubler (opéré six fois du genou, qualifié en huitièmes) : "Avant de...

Kubler (opéré six fois du genou, qualifié en huitièmes) : « Avant de commencer, j’étais heureux de prendre les 10 000 dollars »

-

Jason Kubler, la belle histoire de ce Wimbledon 2022 dans le tableau prin­cipal. Après avoir subi durant sa carrière cinq opéra­tions au genou gauche et une au droit, l’Australien retrouve son meilleur niveau à 29 ans. Actuellement 99e mondial, Kubler, déjà sorti des quali­fi­ca­tions à Roland‐Garros il y a quelques semaines avant d’at­teindre le 2e tour, savoure ce moment. 

« J’ai réservé un loge­ment unique­ment pour les quali­fi­ca­tions. Avant de commencer, j’étais heureux de prendre les 10 000 dollars. Ce sont mes attentes, celles d’une personne classée 98e, 99e ou 100e mondial. Je n’au­rais jamais pensé pouvoir atteindre la deuxième semaine », a avoué le natif de Brisbane avant d’ex­pli­quer qu’il a sérieu­se­ment réfléchi il y a quelques années à mettre un terme à sa carrière, par manque de moyens, pour défi­ni­ti­ve­ment se recon­vertir en tant que coach. 

« C’est quand j’en­traî­nais que j’ai été le plus près d’aban­donner. Je l’ai fait pendant deux ou trois mois quand je n’avais pas beau­coup d’argent. J’aime aider les autres. Heureusement, il y a eu quelques tour­nois en Australie et j’ai bien réussi, ce qui m’a permis de jouer l’Open d’Australie (en 2018). Si je n’avais pas si bien réussi à l’époque, je doute que j’au­rais continué. J’ai commencé à gagner de l’argent et je pour­rais être vrai­ment heureux en entraî­nant. C’était un moment où j’au­rais pu m’ar­rêter pour de bon. »

Tombeur de Jack Sock, il affron­tera Taylor Fritz lundi pour une place en quarts de finale.