Accueil Wimbledon Kyrgios fait son show et attend Nadal

Kyrgios fait son show et attend Nadal

-

Comment résumer concrètement le match de Nick Kyrgios face à son compatriote Jordan Thompson lors du premier tour de Wimbledon ?

C’est en fait pas si compliqué à condition qu’on ait déjà vu une fois dans sa vie jouer l’Australien. Tantôt inspiré, tantôt fatiguant et caricatural, il ne peut pas laisser indifférent. Visiblement fatigué et surtout pas suffisamment préparé pour un tournoi du Grand Chelem comme Wimbledon, l’enfant terrible du tennis australien s’en est finalement sorti, et devinez quoi, c’est grâce à son talent. Un talent qu’il n’utilise que par moment, préférant faire le show comme sur une énième balle de set en sa faveur dans le tie-break du troisième set où il se mit à courir à toute vitesse vers la chaise du juge de ligne devant un public à la fois hilare et médusé. Ou encore en parlant en plein match comme s’il ne pouvait pas se retenir de faire l’intéressant. Car Kyrgios c’est aussi et surtout cet adolescent au fond de la classe qui préfère faire rire la classe plutôt que d’utiliser son cerveau.

Au fait, il s’est imposé en cinq sets 7-6(4), 3-6, 7-6(10), 0-6, 6-1 en 3h33 de jeu. Le score résume à lui seul le joueur qu’est Kyrgios. Pas rancunier pour un clou, Thompson a abordé un grand sourire lorsqu’il a salué son « pote » à la fin du match. Pourtant, il y avait de quoi l’avoir mauvaise tant le 43ème mondial est omniprésent voir omnipotent. Si Rafael Nadal parvient à battre un Yuichi Sugita à sa portée cet après-midi, nous auront alors peut-être droit à voir la meilleure version de Nick Kyrgios, celle capable de renverser des montagnes.

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook