AccueilWimbledonKyrgios s'en sort, avec une grosse inquiétude pour la suite du tournoi

Kyrgios s’en sort, avec une grosse inquiétude pour la suite du tournoi

-

Deux jours après son match complè­te­ment fou contre Stefanos Tsitsipas, durant lequel il n’a cessé de parler, Nick Kyrgios a été très calme ce lundi. L’inquiétude ne lui a jamais permis de se libérer vrai­ment : il s’est plaint dès le début du match d’une douleur à l’épaule. Mais malgré les grimaces et les inter­ven­tions du kiné, il s’im­pose sur le Centre Court contre Brandon Nakashima en cinq sets : 4–6, 6–4, 7–6(2), 3–6, 6–1, en 3h10 de jeu.

Cette victoire montre à quel point l’Australien a de la marge sur la plupart des joueurs du circuit. Sans être à 100%, il arrive à se défaire du 56e joueur mondial en déployant malgré tout un très bon niveau de jeu. 

Il a réussi à bien servir malgré la douleur et c’est sans doute ce qui l’a sauvé. Il a tout simple­ment claqué 36 aces avec 74% de première balle et 77% de points remportés derrière. En s’éco­no­mi­sant sur certains moments du match, notam­ment en fin de quatrième set, il a su profiter des petites faiblesses de l’Américain en face, régu­lier et propre mais pas assez tranchant. 

Et si Nakashima sera resté, au contraire de Stefanos Tsitsipas, impas­sible tout le long du match, il n’a pas été récom­pensé. Généralement, Kyrgios aurait sans doute lâché ce match. Mais il sait qu’il peut réaliser quelque chose de grand dans ce Wimbledon. 

Il va tenter de récu­pérer au mieux, en espé­rant que la douleur ne soit pas trop intense dans quelques heures à froid, avant d’af­fronter Cristian Garin pour une place dans le dernier carré, où Rafael Nadal l’at­ten­drait potentiellement. 

Il retrouve ce stade de la compé­ti­tion pour la première fois depuis 2014 !