AccueilWimbledonKyrgios : "Si vous aviez demandé à quelqu'un si j'étais capable d'aller...

Kyrgios : « Si vous aviez demandé à quelqu’un si j’étais capable d’aller en demi‐finale de Wimbledon, je pense que tout le monde aurait probablement dit, ‘Non, il n’a pas la capacité mentale, il n’a pas la capacité physique, il n’a pas la discipline, etc’ »

-

Nick Kyrgios en demi‐finales de Wimbledon.

Si cette phrase pouvait paraître farfelue il y a encore quelques temps, le volca­nique austra­lien est parvenu à se regrouper autour d’une équipe soudée ces derniers mois afin de rendre cet objectif réalisable.

En confé­rence de presse après sa quali­fi­ca­tion, Nick a tenté d’ex­pli­quer ce qu’il avait ressenti sur sa chaise où il était visi­ble­ment très ému.

« C’était de me dire comment les choses peuvent changer. Il y a eu un moment où j’en avais presque fini avec le sport. J’ai parlé cette année sur le type d’état mental dans lequel j’étais en 2019 lorsque j’étais à l’Open d’Australie avec des pensées auto­des­truc­trices et suici­daires… Être demi‐finaliste à Wimbledon, c’est un accom­plis­se­ment spécial pour tout le monde, mais je pense surtout pour moi. Si vous aviez demandé à quel­qu’un si j’étais capable d’aller en demi‐finale de Wimbledon, je pense que tout le monde aurait proba­ble­ment dit « Non, il n’a pas la capa­cité mentale, il n’a pas la capa­cité physique, il n’a pas la disci­pline, etc. » J’ai presque commencé à douter de moi avec tout ce « trafic » entrant et sortant de mon esprit. Je me suis assis là aujourd’hui et j’ai tout absorbé. Mais en même temps, j’ai l’im­pres­sion que je ne veux pas non plus m’ar­rêter à ce stade. »