AccueilATPLe ministre des Sports britannique persiste et signe avec les joueurs russes...

Le ministre des Sports britan­nique persiste et signe avec les joueurs russes : « Nous souhai­tons une décla­ra­tion écrite indi­quant qu’ils ne reçoivent pas d’argent de Poutine, de la Russie ou de la Biélorussie »

-

Quelques semaines après avoir annoncé que les joueurs russes devraient prouver leur désac­cord avec leur président Vladimir Poutine pour parti­ciper à Wimbledon, après l’in­va­sion de la Russie du terri­toire ukrai­nien, Nigel Huddleston en a remis une couche ce jeudi 31 mars en deman­dant carré­ment une décla­ra­tion écrite ce qui pour­rait créer un dange­reux précédent. 

« J’ai eu une bonne réunion avec les diffé­rents organes direc­teurs sur ce que nous faisons en termes de sanc­tions et d’in­ter­dic­tions pour les athlètes indi­vi­duels, a déclaré Huddleston. Nous avons demandé aux instances diri­geantes concer­nant les spor­tifs indi­vi­duels que, s’ils [Russes ou Biélorusses] souhaitent parti­ciper à un sport britan­nique, ils soient indé­pen­dants et neutres – et le soient véri­ta­ble­ment. Nous souhai­tons en avoir l’as­su­rance par une décla­ra­tion écrite indi­quant qu’ils ne reçoivent pas d’argent de Poutine, de la Russie ou du Belarus. Qu’ils ne feront pas de commen­taires de soutien à Poutine, à la Russie ou à la Biélorussie. Nous deman­dons aux instances diri­geantes ou aux événe­ments indi­vi­duels d’ob­tenir cette assu­rance à l’avance s’ils auto­risent les neutres à jouer. Si les gens disent qu’ils sont des athlètes neutres, nous voulons l’as­su­rance qu’ils sont réel­le­ment neutres et qu’il n’y a donc aucun lien avec Poutine. Si certains sports ou certaines entités choi­sissent d’in­ter­dire pure­ment et simple­ment les athlètes russes ou biélo­russes, nous les soutien­drons égale­ment. Mais s’ils choi­sissent de suivre la voie de la neutra­lité, alors nous deman­dons qu’ils obtiennent cette assurance. »