AccueilWimbledonLe plastique n'est plus fantastique

Le plastique n’est plus fantastique

-

L’image fait partie des clas­siques lors d’un tournoi du Grand Chelem mais cette année on ne pourra plus la voir du côté de Londres. Lorsque un joueur change de raquette, il tend celle‐ci enve­loppée dans un plas­tique car cordée par l’équipe du tournoi ou par son cordeur personnel, le ramas­seur de balle se faisant un plaisir de tirer dessus. Sur Wimbledon, c’était plus de 3500 plas­tiques qui étaient utilisés pour les raquettes des joueurs. Mais cela, c’est fini car par souci de montrer l’exemple dans le cadre d’un projet de déve­lop­pe­ment durable, la direc­tion du tournoi met fin à ses pratiques lors de cette édition 2019.
A Roland‐Garros, on sait même que cela posait un « problème » pour les ramas­seurs de balles. La tactique était de mettre à la poubelle ces enve­loppes plas­tiques pour les récu­pérer par la suite pour ses collec­tions person­nelles surtout quand elles avaient été « portées » par des stars comme Roger Federer, ou Rafael Nadal.

Instagram
Twitter