Accueil Wimbledon Le service-volée est en voie d'extinction

Le service-volée est en voie d’extinction

-

John McEnroe, Pete Sampras, Rod Laver ou encore Patrick Rafter doivent s’en mordre les doigts. Le manière de jouer ne cesse d’évoluer au fil du temps chez les joueurs de tennis et cela se vérifie avec cette statistique affolante sur les services-volées en simple. Si 33% des hommes exécutaient cet enchaînement à Wimbledon en 2002, il est seulement de 5% cette année. Le constat est le même chez les femmes sur cette période identique, passant de 5% à 1%. Aujourd’hui, cette stratégie n’est donc plus d’actualité et tend même à disparaître. Certains gros serveurs ou joueurs de doubles utilisent encore cette tactique à l’image d’Ivo Karlovic, Roger Federer ou Nicolas Mahut. Mais ces joueurs sont pour la plupart en fin de carrière et ne semblent pas inspirer la nouvelle génération, à l’exception de Stefanos Tsitsipas qui aime ce style de jeu agressif. Le déclin du service-volée risque donc de se poursuivre progressivement dans les années à venir.

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook