AccueilWimbledonLondon Calling : Muguruza prend rendez-vous

London Calling : Muguruza prend rendez‐vous

-

Elles ne sont plus que deux : Garbine Muguruza et Serena Williams s’af­fron­te­ront ce samedi pour le titre. L’Américaine, sans pitié pour Maria Sharapova, dispu­tera une 25eme finale de Grand Chelem, la troi­sième en 2015. En cas de victoire, la numéro 1 mondiale réali­se­rait le Grand Chelem sur deux ans. Face à elle, elle aura une « rookie » : Garbine Muguruza. L’Espagnole a dominé Agnieszka Radwanska 6–2 3–6 6–3 pour jouer sa première finale de Majeur.

Résultats de la journée

Garbine Muguruza (ESP) [20] bat Agnieszka Radwanska (POL) [13] 6–2 3–6 6–3

Serena Williams (USA) [1] bat Maria Sharapova (RUS) [4] 6–2 6–4

La vidéo du jour : Muguruza, première finale en Grand Chelem

[Wimbledon] Grande première pour MuguruzaMuguruza vs Radwanska (6–2, 3–6, 6–3)> L’Espagnole Garbine Muguruza jouera…

Posted by beIN SPORTS France on jeudi 9 juillet 2015

Les tweets de ce jeudi

Les déclas de ce jeudi

Serena Williams a enchaîné une 17eme victoire consé­cu­tive contre Maria Sharapova : « Ce n’est jamais facile contre elle. Elle a une super carrière. Mais, vous savez, quand vous rencon­trez ce type d’adversaire qui vous a déjà battu, vous vous méfiez et vous êtes d’autant plus concen­trée. Quand je m’apprêtais à l’affronter, j’y pensais. J’avais besoin d’être hyper concen­trée car elle n’a pas été la meilleure au monde pour rien. »

Garbine Muguruza s’est quali­fiée pour sa première finale de Grand Chelem après avoir écarté Agnieszka Radwanska : « Tu travailles toute ta vie pour atteindre une finale de Grand Chelem. C’est comme un rêve, un cadeau qui récom­pense un travail diffi­cile. Jusqu’à 6–2, 3–1, je jouais vrai­ment bien et je me suis tendue. Radwanska atten­dait ce moment et elle a gagné le deuxième set. Mais je me suis dit : « Ok, reste calme ». Dans le troi­sième set, j’ai retrouvé mon niveau du premier et j’ai été plus agres­sive. Maintenant, jouer contre Serena en finale de Wimbledon, c’est la meilleure finale que tu peux jouer. C’est le plus grand chal­lenge, le match le plus dur. Quand tu rêves de gagner un Grand Chelem, tu rêves de Serena en finale. »