AccueilWimbledonMannarino : "D'habitude, sur un Grand Chelem, tout le monde est tendu,...

Mannarino : « D’habitude, sur un Grand Chelem, tout le monde est tendu, là j’ai l’impression que les joueurs sont beaucoup plus détendus que d’habitude »

-

Si Andy Murray ne valide pas cette appel­la­tion, ce Wimbledon 2022 ressemble bel et bien à une exhi­bi­tion géante. En jeu ? Beaucoup d’argent et une place dans l’his­toire du tennis pour celui qui soulè­vera le trophée. Après sa victoire en cinq sets au 1er tour contre Max Purcell (209e), Adrian Mannarino a souligné l’at­mo­sphère inha­bi­tuelle qui règle au All England Club en ce début de quinzaine. 

« C’est vache­ment parti­cu­lier, du fait qu’il n’y a pas de points. Il y a une saveur en moins. Même sur le terrain, ce n’est pas la même moti­va­tion. Pour moi, pas du tout oui. Le jour, où je vais perdre, cinq minutes après, ce sera oublié. Mais en règle géné­rale, j’ai l’im­pres­sion que les autres joueurs aussi sont beau­coup plus détendus que d’ha­bi­tude. D’habitude sur un Grand Chelem, sur le terrain, à l’en­traî­ne­ment, tout le monde est tendu, à la recherche de sensa­tions. Ici, c’est bon esprit pour l’ins­tant », a raconté le Français qui va défier Tommy Paul au 2e tour.