Accueil Wimbledon Murray pas si tranquille

Murray pas si tranquille

-

Arrivé à Londres dans la peau du favori -aux côtés de Novak Djokovic-, Andy Murray ne s’est pas manqué lors de son entrée en lice. L’Écossais a disposé de Mikhail Kukushkin, 6-4 7-6(3) 6-4, obtenant sa qualification pour le deuxième tour. Toutefois, la partie n’a pas été de tout repos face à un Kazakh jamais facile à manoeuvrer…

En ce mardi, la pression était sur les épaules d’un homme au All England Club : Andy Murray. Jamais il n’a semblé été aussi proche de pouvoir soulever un troisième titre du Grand Chelem, suite à sa très belle première partie de saison. En guise d’apéritif sur le Central, l’Écossais recevait Mikhail Kukushkin, 59ème joueur mondial. Contre un joueur qui peut se révéler être piégeux, Murray aura lutté ! Le score final, 6-4 7-6(3) 6-4, ne reflète donc pas la physionomie de ce match, où les deux gladiateurs auraient pu disputer une voire deux manches supplémentaires. Toutefois, Andy Murray a appuyé sur le champignon dans les moments-clés, comme lors cet ultime jeu où il se retrouve mené 15-40 sur sa mise en jeu. Au-delà de relever ce défi physique qui l’attendait -le mercure grimpant jusqu’à 41°C sous le soleil londonien-, le numéro trois mondial a une nouvelle fois montré de belles ressources psychologiques. Parfait avant de retrouver Robin Haase ou Alejandro Falla au deuxième tour, pour un match qui s’annonce plus tranquille.

Article précédentMurray passe
Article suivantHalep à la porte !
Instagram
Twitter
Facebook
Facebook