AccueilWimbledonNée en Russie et naturalisée Kazakh, Rybakina, qualifiée en demi-finale, fait déjà...

Née en Russie et naturalisée Kazakh, Rybakina, qualifiée en demi‐finale, fait déjà trembler les organisateurs

-

En déci­dant d’ex­clure l’in­té­gra­lité des athlètes russes et biélo­russes de l’édi­tion 2022 de Wimbledon, les orga­ni­sa­teurs n’ont certai­ne­ment pas pensé aux fameux naturalisés.

En effet, et comme cela se fait depuis des décen­nies, de plus en plus de joueurs et joueuses russes choi­sissent la natio­na­lité Kazakh en échange par exemple de belles sommes d’argent. C’est le cas d’Elena Rybakina, quali­fiée pour les demi‐finales après sa victoire ce mercredi face à Alja Tomljanovic.

Née et élevée à Moscou, la 23e joueuse mondiale, qui réside égale­ment dans la capi­tale russe, pour­rait bien donner des maux de têtes aux orga­ni­sa­teurs en cas de quali­fi­ca­tion en finale. Si pour cela elle devra battre la coriace Simona Halep, auteur de sa 11e victoire de suite sur le gazon londo­nien après son titre décroché en 2019 (elle était blessée en 2021, ndlr), son service et sa puis­sance pure ont de quoi gêner la Roumaine.