AccueilWimbledonNeil Stubley, chef jardi­nier : « L’humidité va commencer à s’éva­cuer et l’herbe…

Neil Stubley, chef jardinier : « L’humidité va commencer à s’évacuer et l’herbe commencera naturellement à durcir »

-

Depuis le début de Wimbledon, les glis­sades se multi­plient. Si le tournoi a expliqué que tout avait été mis en place comme toutes les années, il est évident que les condi­tions clima­tiques n’ont pas arrangé la situa­tion. Du coup, les expli­ca­tions du jardi­nier en chef, un peu scien­ti­fiques, nous éclairent. Et tout devrait rentrer dans l’ordre.

« Parce que c’est une surface natu­relle, il y a toujours ce risque de glisser. Je pense que parce que nous n’ob­te­nons pas cet effet de mèche du mouve­ment de l’air du vent au cours des premiers jours, cela prend juste un peu plus de temps pour que ce processus se produise. Normalement, l’hu­mi­dité va commencer à s’éva­cuer et l’herbe commen­cera natu­rel­le­ment à durcir et tout va rentrer dans l’ordre. »

Instagram
Twitter