AccueilWimbledonPliskova, les finales ce n’est pas toujours son truc…

Pliskova, les finales ce n’est pas toujours son truc…

-

C’est seule­ment la deuxième finale en Grand Chelem pour Karolina Pliskova après sa défaite en 2016 face à Angelique Kerber. 

Depuis, la joueuse tchèque a alterné le bon et le passable confir­mant son inca­pa­cité à faire évoluer son tennis. 

Le double bagels infligé par Swiatek en finale à Rome cette année étant un sommet fina­le­ment de « No Tennis » de la part de la Tchèque.

Cet après midi, face à Barty, il ne faut surtout pas qu’elle pense qu’il suffira de frapper des premières pour soulever le fameux plateau doré. D’ailleurs son coach a beau expliqué qu’elle a des qualités d’adap­ta­tion, qu’elle a évolué, cette finale romaine a rappelé que lors­qu’elle ne parvient pas à imposer son jeu, elle baisse souvent les bras et lâche la partie.

Espérons que ce ne sera pas le cas ce samedi car il s’agit d’une finale de Grand Chelem et rien ne dit qu’elle pourra atteindre encore ce niveau prochainement. 

Ce qui n’est pas le cas pour Ashleigh Barty qui a démontré encore une fois son aisance tactique durant tout le tournoi et sa capa­cité à savoir jouer le coup juste.

Instagram
Twitter