AccueilWimbledonPourquoi ne joue t‑on pas dimanche ?

Pourquoi ne joue t‑on pas dimanche ?

-

Wimbledon, c’est peut‐être le plus pres­ti­gieux des tour­nois du Grand Chelem, mais c’est égale­ment le plus tradi­tionnel ! En tête, nous avons l’obli­ga­tion pour tous les joueurs de jouer avec une tenue majo­ri­tai­re­ment blanche, le respect du gazon, mais il y a égale­ment le fameux Middle Sunday. Soit le fait qu’aucun match n’est joué le premier dimanche de la compé­ti­tion. Mais d’où vient cette tradi­tion ? C’est une ques­tion que s’est posé l’heb­do­ma­daire l’Express en 2010. Voici l’ex­pli­ca­tion avancée par le spécia­liste qu’ils ont inter­rogé sur le sujet.

« A la base, ici, il s’agit d’un petit club de village. Et une entente a toujours existé entre les orga­ni­sa­teurs et les gens qui habitent autour du stade pour que ces derniers aient un jour sans foule, sans embou­teillages, un jour pour se détendre. Exactement ce pour quoi le dimanche est fait ! ».

Depuis la créa­tion du tournoi, la tradi­tion n’a été bafouée que trois fois. La faute à des condi­tions excep­tion­nelles qui ont obligé la program­ma­tion de match ce fameux jour de repos. C’était en 1991, 1997 et 2004. La consé­quence directe, est un programme très chargé le lundi d’après, avec la program­ma­tion de tous les huitièmes de finale, soit 16 matches. C’est le Crazy Monday !

Article précé­dentPaire n’aime pas Wimbledon
Article suivantDel Potro blessé ?
Instagram
Twitter