AccueilWimbledonRybarikova - Muguruza, l'affiche inattendue

Rybarikova – Muguruza, l’affiche inattendue

-

Le public du Centre Court assis­tera à une première demi‐finale surprise entre Garbine Muguruza, qui avait perdu confiance depuis plusieurs semaines, et Magdalena Rybarikova, invitée surprise du dernier carré. Présentation.

Muguruza, un retour en force

Il y a quelques jours, Garbine Mugurza perdait son titre à Roland Garros et par la même occa­sion sa place dans le Top 10 pour la première fois depuis deux ans. Trois semaines plus tard, l’Espagnole retrouve le dernier carré d’un tournoi du Grand Chelem mais aussi sa place dans le Top 10. Un retour en force au cours d’un parcours où la joueuse ibérique a impres­sionné par son jeu vers l’avant, notam­ment lors de sa victoire sur Angelique Kerber en huitièmes de finale. Conchita Martinez, qui remplace Sam Sumyk absent pour des raisons person­nelles, a su trouver les bons mots. Sa glorieuse aînée n’est pas étran­gère à ce renou­veau. « C’est vrai­ment détendu et amusant parce que nous avons une excel­lente rela­tion, a souligné Garbine Muguruza. Elle sait jouer ici. J’aime ça. » En demi‐finale, elle partira favo­rite face à Magdalena Rybarikova et tentera de se quali­fier pour une nouvelle finale sur le gazon londo­nien, deux ans après la première.

Rybarikova, la belle histoire

La méfiance est de mise pour Garbine Muguruza face à Magdalena Rybarikova. La Slovaque est la surprise du tournoi, elle qui n’avait jamais fait mieux qu’un troi­sième tour en Grand Chelem (Wimbledon en 2015 et l’US Open en 2008 et 2009). La joueuse de 28 ans savoure cette quali­fi­ca­tion pour le dernier carré, alors qu’en mars, elle reve­nait de sept mois loin des courts et de deux opéra­tions (poignet gauche et genou droit). Aujourd’hui 83e mondiale, elle est la joueuse la plus mal classée à disputer les demi‐finales au All England Club depuis Jie Zheng il y a 9 ans. La native de Piestany a créé la sensa­tion en élimi­nant au deuxième tour celle qui est devenue numéro 1 mondiale, Karolina Pliskova. Douée au filet, la longi­ligne slovaque a la main verte, comme le démontrent ses résul­tats avant Wimbledon : succès dans les ITF de Surbiton et Ilkley et une demi‐finale à Nottingham, seule­ment stoppée par Johanna Konta. Avant d’enchaîner les galères, elle avait remporté en 2009 le tournoi de Birmingham. Une surface sur laquelle elle a remporté un de ses deux matchs face à son adver­saire du jour…

Leur parcours jusqu’en demi‐finales…

Garbine Muguruza :

T1 : bat Alexandrova 6–2 6–4

T2 : bat Wickmayer 6–2 6–4

T3 : bat Cirstea 6–2 6–2

18 : bat Kerber 4–6 6–4 6–4

14 : bat Kuznetsova 6–3 6–4

Magdalena Rybarikova :

T1 : bat Niculescu 6–4 6–1

T2 : bat Pliskova 3–6 7–5 6–2

T3 : bat Tsurenko 6–2 6–1

18 : bat Martic 6–4 2–6 6–3

14 : bat Vandeweghe 6–3 6–3

Bilan du H2H…