Accueil Wimbledon Stephens, c'est tout ou rien

Stephens, c’est tout ou rien

-

Sloane Stephens a été surprise dès le premier tour de Wimbledon par Donna Vekic (6-1, 6-3). Une élimination qui confirme qu’avec l’Américaine c’est tout ou rien en Grand Chelem : sur cinq derniers tournois dans les Majeurs, elle a été soit battue au premier tour (Wimbledon 2017 et 2018, Open d’Australie 2018) ou soit en finale ou mieux (titre à l’US Open 2017 et finale à Roland-Garros 2018).

Article précédentAzarenka rejoint Pliskova
Article suivantVenus en deux temps
Instagram
Twitter
Facebook
Facebook