-->

WLT Awards
Votez pour la révélation féminine de l'année 2018



Un trophée qui vient saluer une joueuse dont les performances ont permis d’exploser aux yeux du grand public. Progression au classement, régularité, l'année 2018 de ces joueuses a constitué une véritable révélation à ce niveau.

Crédit photo : sportvision

1 - L'ouragan Sabalenka
Aryna Sabalenka, c’était le tube de l’été qui s’est transformé en sensation de cette fin d’année. La Biélorusse de 20 ans, qui a vécu un premier semestre avec un seul coup d’éclat (finale à Lugano), a passé la vitesse supérieure pendant l’été. Finaliste d’Eastbourne, la native de Minsk a enchaîné une demi-finale à Cincinnati, un titre à New Haven, un huitième à l’US Open, un titre à Wuhan puis des quarts à Pékin et Tianjin. Son jeu agressif a fait des merveilles au point d’être presque injouable pendant sa semaine à Wuhan. Désormais, l’actuelle 13e mondiale devra confirmer les attentes placées en elle dès l’Open d’Australie.



2 - Yastremska prend rendez-vous
Dayana Yastremska n’a pas le temps. A seulement 18 ans, l’Ukrainienne a remporté son premier titre à Hong-Kong en disposant en finale de Qiang Wang. Si elle a surtout réalisé ses principaux résultats sur le circuit ITF dans un premier temps (finale à Cagnes-sur-Mer, Ilkley et victoire à Rome), ce titre à Hong-Kong lui a permis de montrer son talent aux yeux de la planète tennis. Un succès qu’elle a confirmé à Luxembourg avec une demi-finale et une victoire aux dépens de Garbine Muguruza. Un nom que l’on risque d’entendre encore longtemps…



3 - Avec Wang, la Chine se met à rêver
Et si la Chine avait trouvé sa nouvelle Na Li avec Qiang Wang ? Si la joueuse de 26 en est encore loin, elle a fait plaisir à son public en 2018. Lauréate du tournoi de Nanchang en juillet, elle a ensuite réalisé une tournée asiatique impressionnante : 21 matchs remportés pour six défaites en six tournois, un titre (Guangzhou), des demies à Wuhan et Pékin et des finales à Hong-Kong et au Masters bis de Zhuhai. Encore 91e mondiale en mai dernier, elle termine l’année 2018 à la 20e place mondiale. A elle de confirmer ailleurs que sur son continent.



4 - Anisimova n'en finit plus de surprendre
La saison 2018 avait commencé avec la sensation Amanda Anisimova. A seulement 16 ans, l’Américaine avait surpris Petra Kvitova au troisième tour d'Indian Wells en la surclassant 6-2, 6-4 ! Une performance exceptionnelle puisque la Tchèque était alors invaincue depuis 14 matchs ! Avec son jeu tout feu, tout flamme, elle signait sa première victoire sur une joueuse du Top 10. Loin d’être un « one-shot », elle confirmait avec notamment une première finale sur le circuit à Hiroshima où elle s'inclinait face à Su-Wei Hsieh. La native de Freehold, qui avait commencé l'exercice à la 182e place mondiale, l'achève au 97e rang mondial. Une étape dans son ascension vers les sommets...



5 - La folie Osaka
Naomi Osaka est loin d’être inconnue. Présentée depuis très longtemps comme l’une des espoirs du tennis féminin mondial, la Japonaise a éclaboussé le monde de la petite balle jaune de son talent et de sa fraîcheur en remportant Indian Wells et surtout l’US Open face à son idole Serena Williams. Finaliste à Tokyo puis demi-finaliste à Pékin pour finir, la Nippone a ensuite pris part à son premier Masters (trois défaites). Désormais cinquième mondiale, la joueuse de 21 ans incarne le présent et le futur du tennis.






Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.