AccueilWLT AwardsRadwanska, du plomb dans l'aile

Radwanska, du plomb dans l’aile

-

La raquette de plomb fémi­nine de l’année, c’est donc Agnieszka Radwanska. A vous suivre ainsi que nous dans nos choix, la Polonaise n’a pas vrai­ment rencontré de rivale à sa hauteur dans cette séance de votes. Et c’est devant le côté pure­ment sportif repré­senté par Pauline Parmentier et de tricherie incarné par Llagostera Vives que Aga vient placer son atti­tude de plomb au sommet des charts !

Les résul­tats complets de la Raquette de Plomb WTA, ici.

Il est toujours compliqué de remettre un prix comme une Raquette de Plomb. Directement inspiré du modèle foot­bal­lis­tique du genre popu­la­risé par les Cahier du Football, cet award peut ne pas être perçu, et certains de vos commen­taires sont allés dans ce sens, comme ce qu’il repré­sente : une farce. Une farce en effet puisque l’échec ne se glorifie pas. Ou du moins si on ose l’ima­giner, on se dit que ce n’est pas possible, c’est une mauvaise blague. Et bien voilà toute l’es­sence d’une Raquette de Plomb : un titre hono­ri­fique au second degré permet­tant de ne pas non plus oublier ceux qui ont oeuvré contre les valeurs que peuvent véhi­culer le sport, ou tout simple­ment ceux qui de par leurs défaites multiples ont contribué à conso­lider leur légende dans la défaite.

Mais reve­nons à notre grande gagnante du jour. Ou perdante ? On ne sait pas, que c’est exci­tant ! Agnieszka Radwanska. Voir la Polonaise ici peut choquer. Oui, arrê­tons un quart de seconde sur le bilan sportif de sa saison et on risque d’avoir du mal à consi­dérer que cette cham­pionne puisse pâtir de résul­tats insuf­fi­sants. Mais alors où peut se cacher le mal chez Aga ? Suivez mon regard se fixant avec beau­coup de froi­deur sur cet épisode de sa demi‐finale de Wimbledon perdue contre Sabine Lisicki. Une atti­tude glaciale, un manque flagrant de respect pour son adver­saire, encore moins juste après pour Marion Bartoli qu’elle aurait pu retrouver en finale… Ca commence à faire.

Plombée par des fans qui l’avaient glorifiée 

« Vous auriez voulu que je reste sur le court à danser ? Je sais que des joueurs se congra­tulent après des matchs pareils, mais moi je ne ressen­tais pas le besoin de le faire » disait‐elle au sortir de cette semi poignée de main, son fait d’arme si peu glorieux n’ayant évidem­ment échappé à personne. Oh mais réflé­chis donc bien Aga… Tu aurais pu faire comme toute personne qui perd à ce niveau : remettre en cause ton propre niveau d’in­ves­tis­se­ment dans cette demi‐finale plutôt que de jouer les boudeuses piéti­nant dans son coin en se répé­tant « j’étais la meilleure » alors que le score et le dérou­le­ment du match ne témoignent évidem­ment pas en ta faveur.

Quoiqu’il en soit, Agnieszka Radwanska devient aujourd’hui une curio­sité sur notre site si l’on se met à comparer son plébis­cite ici dans le mauvais sens et celui qui l’a portée aux nues récem­ment. N’oublions pas en effet que la demoi­selle a su se payer le luxe de rafler le titre de la joueuse préférée des fans de la WTA. Le contraste est saisis­sant. Perturbant même. Mais il permet aussi de rela­ti­viser sur la portée de son geste qui, au final, a peut‐être réel­le­ment été le témoi­gnage d’une oppor­tu­nité ratée mons­trueu­se­ment diffi­cile à digérer. A charge de revanche, Aga !

Raquette de Plomb WTA de l’année 2013…
Cet Award est attribué à une joueuse qui en cette année 2013 s’est signalée par un compor­te­ment négatif, un échec sportif énorme ou bien une tricherie évidente. Loin de tout esprit sensé animer la beauté du sport, cette joueuse vous a marqué plus parti­cu­liè­re­ment de la plus mauvaise des façons.

Raquette de Plomb WTA 2013…

1. Agnieszka Radwanska (147) 31,08 % +2+4+4 = 41,08

2. Pauline Parmentier (92) 19,45 % +4+2+4 = 29,45

3. Nuria Llagostera Vives (59) 12,47 +4+2 +4+2 = 24,47

4. Julia Goerges (76) 16,07 % = 16,07

5. Tamira Paszek (26) 5,25 % +2 = 7,25

6. Olga Puchkova (17) 3,59 % +2 = 5,59

7. Christina McHale (17) 3,59 % = 3,59

Total Votants : 473

LE MODE D’EMPLOI DES AWARDS

»> Un sondage vous sera proposé chaque jour entre 17h00 et 19h00 pour que vous puis­siez voter dans la caté­gorie correspondante.

»> Six membres de la Rédaction vote­ront, eux, de leur côté, en attri­buant 4 points à leur favori et 2 à son dauphin. Ces points seront ajoutés au pour­cen­tage récolté par les joueurs après vos votes.

»> Après addi­tion des deux nombres, le premier ou la première de chaque caté­gorie se verra décerner le WLT Award.

RAFA, MON AMOUR
Le livre « Rafa, mon amour » est main­te­nant dispo­nible

112 pages pour décou­vrir l’uni­vers de Rafael Nadal, son mythe, sa légende et des témoi­gnages exclu­sifs à décou­vrir très vite dans cet ouvrage réalisé par la rédac­tion de Welovetennis. N’attendez plus !