Accueil WLT Awards Raquette de plomb féminine - Mladenovic, ce n'est pas encore ça (1/4)

Raquette de plomb féminine – Mladenovic, ce n’est pas encore ça (1/4)

-

Un trophée plus ou moins triste, qui vient ironiquement saluer une joueuse dont les performances ou le comportement n’ont pas été à la hauteur au cours de cette année. Il peut s’agir aussi d’une polémique. A prendre avec une pincée (ou une grosse louche) de second degré. Première nomination : Kristina Mladenovic.

Kristina Mladenovic fait le bonheur de la célèbre page parodique « Fédération française de la lose ». Et comme cet award est à prendre avec du deuxième degré, la Tricolore y a sa place. Avec 15 « first » au cours de la saison, Kiki n’a pas encore su retrouver son niveau des six premiers mois de l’année 2017 où elle enchaînait des finales à Madrid, Stuttgart, une demie à Indian Wells et un quart à Roland-Garros. Avec une 43e place mondiale, Kiki a plutôt déçu en 2018. Mais elle nous a fait mentir en double avec des titres à l’Open d’Australie et au Masters de Singapour. Pas assez pour échapper à la nomination de la raquette de plomb.

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook