Accueil WLT Awards Votez pour la raquette d'or féminine 2018

Votez pour la raquette d’or féminine 2018

-

La raquette d’or vient récompenser la meilleure joueuse de la saison 2018. Comme toute sélection, il a fallu faire un choix et les joueuses qui la composent nous semblent être les plus méritantes. Faites votre choix !

Crédit photo : sportvision

1 – Halep enfin sacrée

Simona Halep n’attendait que ce moment. Après avoir échoué en finale de l’Open d’Australie face à Caroline Wozniacki, la Roumaine est enfin parvenue à remporter un titre du Grand Chelem à Roland-Garros, le tournoi de ses rêves. Si elle n’a pas confirmé par la suite en Grand Chelem (troisième tour à Wimbledon et premier à l’US Open), elle a décroché un 18e titre en carrière à Montréal. Elle a aussi disputé trois autres finales (Melbourne donc, Rome et Cincinnati) et elle a terminé l’année à la première place mondiale pour la deuxième année de suite.

2 – Svitolina finit très fort

Elina Svitolina a vécu une fin d’année exceptionnelle. Si l’Ukrainienne court toujours après un titre en Grand Chelem, elle a soulevé le plus beau trophée de sa carrière en remportant le Masters à Singapour. A 24 ans, elle termine l’exercice à la quatrième place mondiale. Une année 2018 qui a été marquée par trois titres (Dubaï, Rome et Singapour donc) ainsi qu’un quart de finale à l’Open d’Australie, également ainsi sa meilleure performance en Grand Chelem (Roland-Garros en 2015 et 2017).

3 – Stephens commence à s’installer

Alors qu’elle avait eu du mal à confirmer sa victoire à l’US Open en fin d’année 2017, Sloane Stephens a enfin démontré qu’elle pouvait s’installer au plus haut niveau. L’Américaine a remporté Miami avant de disputer une deuxième finale de Grand Chelem à Roland-Garros ainsi qu’un quart à l’US Open. Pour son premier Masters, elle y a atteint la finale. Une saison prometteuse qu’elle achève à la sixième place mondiale. Elle se doit désormais de poursuivre sur cette lancée en 2019.

4 – Kerber retrouve les sommets

Angelique Kerber avait vécu une année 2017 cauchemardesque après sa saison enchantée de 2016. Avec Wim Fissette à ses côtés, l’Allemande a retrouvé les sommets. L’ancienne numéro 1 mondiale avait débuté par un titre à Sydney ainsi qu’une demi-finale à l’Open d’Australie puis un quart à Roland-Garros. A Wimbledon, elle soulève son troisième titre du Grand Chelem en s’imposant en finale face à Serena Williams. A 30 ans, elle termine l’exercice à la deuxième place mondiale.

5 – Wozniacki, la libération

« Quand j’irai en conférence de presse, plus personne ne me dira que j’ai été numéro 1 mondiale sans avoir remporté un Grand Chelem. » Cette phrase extraite de notre interview résume parfaitement son soulagement. Sur la lancée de son titre au Masters de Singapour en 2017, Caroline Wozniacki a décroché son premier titre en Grand Chelem à l’Open d’Australie. Un sacre vécu comme une délivrance. La Danoise a ensuite ajouté deux autres titres à son compteur (Eastbourne et Pékin) pour terminer l’année à la troisième place mondiale.

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook