AccueilWLT AwardsVotez pour le plus beau match masculin de l'année 2016

Votez pour le plus beau match masculin de l’année 2016

-

La sélec­tion du match de l’année du circuit masculin a été diffi­cile. Forcément, comme toute sélec­tion, elle n’est pas parfaite. Il a fallu tran­cher. Désormais le choix vous appar­tient alors à vous de voter !

Rappel du fonc­tion­ne­ment des WLT Awards !

1 – Federer, le miraculé

Mené deux sets à rien par un magni­fique Marin Cilic puis contraint de sauver trois balles de match, Roger Federer est revenu de l’enfer. Le Suisse a réalisé un véri­table miracle en quart de finale de Wimbledon (6–7(4) 4–6 6–3 7–6(9) 6–3) pour rejoindre Milos Raonic dans le dernier carré.

2 – Murray, à un point près…

Le rang de numéro 1 mondial d’Andy Murray ne tient à rien. En demi‐finale, le Britannique a livré un énorme combat de 3h38 de jeu contre Milos Raonic (5–7 7–6(5) 7–6(9)) où il a sauvé une balle de match à 9–8 dans le tie‐break du troi­sième set. Une rencontre au cours de laquelle le Canadien a montré qu’il était bien plus qu’un simple gros serveur.

3 – Pouille au sommet de New York

Deux mois après Wimbledon, Lucas Pouille enchaîne un deuxième quart de finale en Grand Chelem. Pour y parvenir, le Nordiste a livré une pres­ta­tion excep­tion­nelle pour écarter Rafael Nadal (6–1 2–6 6–4 3–6 7–6(6)). Une rencontre où le protégé d’Emmanuel Planque a démontré ses qualités mentales car il était mené 4–2 dans le cinquième set…

4 – Djokovic‐Nadal, les dieux romains

Le Foro Italico a vibré comme jamais. Dans la ville éter­nelle, Novak Djokovic et Rafael Nadal ont livré un duel abso­lu­ment somp­tueux en quart de finale. Le Serbe se défait de l’Espagnol, qui confirme à l’époque qu’il était proche de revenir à son meilleur niveau (7–5 7–6(4)).

5 – Murray‐Del Potro, le sommet de Glasgow

Savez‐vous quel est le dernier joueur à avoir battu Andy Murray ? C’est Juan Martin Del Potro ! Mais pour y parvenir, l’Argentin a livré un sommet d’in­ten­sité pendant 5h07 de jeu, soit le match le plus long de la carrière des deux joueurs. Une rencontre à la drama­turgie excep­tion­nelle. Les deux joueurs se sont livrés sans calculer et Del Po s’im­pose fina­le­ment 6–4 5–7 6–7(5) 6–3 6–4.

6 – La remon­tada de Del Potro

Juan Martin Del Potro a marqué la saison et sa perfor­mance aux Jeux Olympiques a été excep­tion­nelle. Mais que dire de son incroyable remon­tada en finale de Coupe Davis contre Marin Cilic à Zagreb ? Mené deux manches à rien par le Croate, l’Argentin réussit à refaire son retard avant de s’im­poser et de permettre à son pays de revenir à 2–2 (6–7(4) 2–6 7–5 6–4 6–3). Un match où les émotions sont très fortes.