AccueilWTA - AngersMahut sur l'état du tennis féminin : "Swiatek s'est imposée mais il...

Mahut sur l’état du tennis féminin : « Swiatek s’est imposée mais il n’y a pas vrai­ment de rivalités »

-

Directeur de l’Open P2i Angers Arena Loire, qui s’est bouclé dimanche par le sacre d’Alycia Parks, Nicolas Mahut, a donné son avis sur l’état actuel du tennis féminin au cours d’un entre­tien accordé à Tennis Legend.

« Pourquoi le tennis masculin a été aussi incroyable ces dix, quinze dernières années ? Parce qu’on a eu des ambas­sa­deurs extra­or­di­naires, qu’on n’aura peut‐être plus jamais. Là, c’était un peu plus diffi­cile pour le tennis féminin depuis quelques années. On n’a plus Serena et Venus Williams. Le début des années 2000 était extra­or­di­naire avec les Williams, les deux Belges (Clijsters et Henin), Amélie Mauresmo, Mary Pierce, Capriati, Davenport… C’était une période dorée pour le tennis féminin. Là, c’est un peu plus compliqué avec la retraite de Barty, Osaka qui a des hauts et des bas, Muguruza sur courant alter­natif et Swiatek s’est imposée mais il n’y a pas vrai­ment de riva­lités. On a du mal à s’iden­ti­fier et cela rejaillit sur l’en­semble. Ce que je voulais en créant ce tournoi, c’est aider le tennis fran­çais. Donner la possi­bi­lité à des jeunes joueuses de prendre de l’ex­pé­rience, de s’amé­liorer, de gagner de l’argent, de se struc­turer et de monter le niveau. Collectivement, on arri­vera à faire en sorte que le tennis féminin soit plus attractif. »