WTA Finals
Stephens domine Osaka

La double faute sur la balle de match résume parfaitement ce duel décevant entre Sloane Stephens et Naomi Osaka. Au final, l’Américaine s’impose 7-5, 4-6, 6-1 après 2h24 de jeu. Si la Japonaise a voulu créer du jeu, elle a commis beaucoup trop d’erreurs (46 fautes directes). Avec 77 fautes directes sur l’ensemble du match, cette opposition ne restera pas dans les mémoires. En attendant, la lauréate de l’US Open 2017 prend un bon départ pour son premier Masters.