WTA - Tokyo
Mladenovic doit se relancer



Kristina Mladenovic entame, cette nuit, le début d'une tournée asiatique décisive à tout point de vue après avoir complètement manqué son road trip américain en perdant cinq de ses six matchs. Éliminée dès le premier tour de l'US Open, Kiki va devoir effacer sa mauvaise série et essayer de retrouver son niveau du début de saison.

Cinq défaites d'affilée dont quatre au premier tour. Voici le bilan de Kristina Mladenovic sur ses cinq derniers matchs. Sortie dès le premier tour à Toronto, Cincinnati, New Haven et à New-York, la numéro 15 mondiale change de continent en espérant que son niveau de jeu la suive. Elle n'a également plus aligné deux victoires de rang depuis le tournoi sur gazon de Bois-le-Duc, au Pays-Bas, en juin dernier. Ça commence a être long pour celle qui n'était qu'à un match de la première place à la race sur le tournoi de Madrid, il y a tout juste trois mois. Suite à sa dernière défaite au premier tour de l'US Open, la Française livrait sa propre analyse dans les colonnes de L'Equipe : "Il y a des hauts et des bas dans une saison et dans une carrière d'athlète. J'ai eu un Wimbledon assez délicat où j'ai étiré mon ligament interne du genou droit. La coupure était donc nécessaire à cause du genou et l'accumulation des matchs d'un très bon début de saison. La reprise n'était pas si simple, il y avait un peu d'appréhension. C'était très dur de retrouver la forme directement sur cette tournée américaine. A Washington, je ne m'attendais pas à grand-chose. A Toronto et à Cincinnati, j'ai perdu contre de très bonnes joueuses, Strycova et Gavrilova. Sur ce match, Niculescu a juste été meilleure que moi. Je n'ai pas réussi à trouver les solutions contre elle."

A Tokyo en numéro 1

La native de Saint-Pol-sur-Mer débarque donc à Tokyo avec le statut de tête de série numéro 1 du tournoi. Elle n'a pas hérité d'un premier tour difficile puisqu'elle affrontera la qualifiée croate Jana Fett (123ème) avant peut-être de retrouver la Tchèque Jana Cepelova (94ème) en huitièmes de finale. Alors que pouvons nous attendre de notre numéro 1 tricolore sur cette tournée asiatique et plus précisément sur cet évènement japonais où elle part, sur le papier, favorite. Si sa blessure contractée à Wimbledon semble loin, Kiki ne doit pas perdre confiance en son jeu et ses qualités. D'ailleurs, pour elle ce n'est qu'une question de temps : "On ne peut pas parler de confiance quand on est en train de faire la meilleure saison de sa carrière. Ce sont des faits de parcours. Ce n'est pas une question de confiance mais une question de forme. Il me manque une ou deux semaines. Le niveau ne fait que s'améliorer." Rappelons que Kiki a remporté son premier titre de sa carrière à Saint-Pétersbourg début février et qu'elle a par la suite disputé trois autres finales à Acapulco, Stuttgart et Madrid. Espérons qu'elle retrouve ce rythme de championne.

Retrouvez gratuitement et en intégralité le numéro 59, le dernier numéro de notre magazine GrandChelem... Bonne lecture !
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.