WTA
Van Cleemput : "On n'a rien senti, ni l'un, ni l'autre"

Dans un entretien accordé à la RTBF, Thierry Van Cleemput explique les raisons pour lesquelles il a décidé de ne pas poursuivre sa collaboration avec Simona Halep. Son explication est intéressante :

"Je suis incapable de l'aider, je n'ai pas peur de le dire. Je ne peux pas offrir des choses que je ne connais pas, ou que je ne sais pas faire. Elle fait la pluie et le beau temps par elle-même, quand elle joue sur le terrain. Si elle joue mal, ce n'est pas de ma faute. Si elle joue bien, ce n'est pas grâce à moi. Je n'ai pas la faculté de vraiment pouvoir interférer là-dedans, je n'ai pas les armes. Quand on voit ça, on se demande à quoi on sert. Je n'ai pas envie d'être là juste pour être avec Simona Halep, pour avoir un salaire. J'ai envie d'être là parce que je fais mon métier de formateur, parce que je peux proposer des pistes. Et là, on n'a rien senti, ni l'un, ni l'autre. Et on s'est dit qu'il ne fallait pas le faire, que ce serait une erreur, que n'était bien ni pour elle, ni pour moi."