WTA
Justine sur les courts le 5 décembre



Le retour fixé

Justine Henin effectuera sa première apparition sur un court de tennis le samedi 5 décembre prochain à 15h précises. Cette nouvelle est tombée lors de la présentation de la 7eme édition du Women Tennis Trophy qui réunira au Spiroudôme de Charleroi Justine Henin, Kirsten Flipkens (85), Flavia Pennetta (11) et Alizé Cornet (48). Carlos Rodriguez, invité de la conférence de presse a confirmé :"Il ne s’agira que d’une exhibition, mais pour nous, elle revêtira une importance capitale. Nous voulions qu’elle commence contre Kirsten, car ce duel belgo-belge devrait mettre un peu de piment. Le but sera de créer une certaine instabilité chez Justine, de générer une atmosphère de tension, afin d’avoir des points de repère pour la suite."

En phase de préparation

Son coach a continué en expliquant que la Belge était dans une période difficile de sa préparation. Un programme lourd et précis a donc été mis en place jusqu'à la mi-novembre car pour l'instant Justine manque de puissance : "Le tennis, c’est comme le vélo. Cela ne se perd pas. Simplement, tout va bien jusqu’au moment où il faut mettre de l’intensité. L’un des points forts de Justine est la qualité de son déplacement, mais pour l’instant il y a encore beaucoup d’ajustements à opérer. Ce qui me rassure, c’est sa détermination et son envie. Elle a bien digéré la première semaine, mais il faudra voir comment son organisme réagira à la suite. Car si elle veut à nouveau être compétitive, il faut passer par là."

"Pas de retour fracassant"

L'objectif avoué de Justine Henin est de reprendre pour de bon la compétition au tournoi de Brisbane. Si la Belge semble plutôt confiante, Carlos Rodriguez a lui plus de doutes quant au retour fracassant déjà annoncé : " Je ne m’attends pas à un retour fulgurant. Les gens vont bien entendu faire la comparaison avec Kim Clijsters, mais nous n’envisageons pas son retour sous le même angle. C’est fin 2010, en 2011 et en 2012 qu’elle doit en recueillir les fruits. Si on commence trop vite, on risque de ne pas assurer la suite. De toute manière les exhibitions qu’elle jouera ne lui suffiront pas pour se mettre en jambes en vue du mois de janvier où tout le monde sera affûté et la concurrence rude."

Réponse sur les courts en janvier 2010