AccueilWTAAmélie Mauresmo : « La décep­tion est immense »

Amélie Mauresmo : « La déception est immense »

-

Blessée à la cuisse gauche dès l’en­tame du deuxième tour du tournoi de Eastbourne, Amélie Mauresmo est très incer­taine pour Wimbledon. C’est un nouveau coup dur pour la cham­pionne, alors qu’elle semblait revenir en forme sur le gazon anglais.

Après sa victoire face à Alizé Cornet au premier tour du tournoi d’Eastbourne, on pensait Amélie Mauresmo guérie. Prête à refaire surface après un Roland‐Garros médiocre où l’an­cienne numéro 1 mondiale n’avait pas passé le deuxième tour. Mais c’était sans compter sur une nouvelle bles­sure qui vient encore handi­caper la carrière de la joueuse. 

Blessée à la cuisse gauche dès l’en­tame du premier set face à Samantha Stosur au tournoi d’ Eastbourne, Amélie Mauresmo a jeter l’éponge après seule­ment trois petits jeux disputés. La cham­pionne est même très incer­taine pour Wimbledon, théâtre de ses exploits en 2006 :  « J’ai ressenti une vive douleur au service, j’ai demandé à l’ar­bitre de faire appeler la kiné qui a senti la lésion lors de son inter­ven­tion au chan­ge­ment de côté. Je savais qu’il y avait quelque chose et l’IRM que je viens de passer le confirme. », explique‐t‐elle sur son site internet, avant d’ajouter : « Maintenant il ne reste plus qu’à attendre, nous pren­drons une déci­sion dans 48h pour savoir si je parti­cipe ou non à Wimbledon. Autant vous dire que la décep­tion est immense, mais je n’ai pas d’autres choix que d’attendre. »

En huit parti­ci­pa­tions au Grand Chelem londo­nien, Amélie Mauresmo a déjà remporté une fois le titre en 2006 et est arrivée trois fois en demi‐finale, c’était en 2002, 2004 et 2005. L’année dernière, elle avait chuté en huitièmes de finale face à la Tchèque Nicole Vaidisova. 

 

Instagram
Twitter