Accueil WTA Badosa : « Ils m’ont trai­tée comme une criminelle »

Badosa : « Ils m’ont traitée comme une criminelle »

-

S’il y a bien une chose que ce début de sai­son nous a appris, c’est que l’Australie ne plai­sante pas avec les mesures sani­taires en temps de pan­dé­mie. Paula Badosa en a fait l’a­mère expé­rience. Présente à Melbourne, la 67ème joueuse mon­diale avait été tes­tée posi­tive au coro­na­vi­rus après quelques jours en ter­ri­toire aus­tra­lien. De quoi déclen­cher tout un nou­veau pro­to­cole par­ti­cu­liè­re­ment strict pour la seule Espagnole afin de limi­ter la pro­pa­ga­tion, comme elle le raconte dans une inter­view accor­dée à El Pais.

« C’était un vrai cau­che­mar. Ils m’ont trai­tée comme si j’é­tais une cri­mi­nelle. Il y a eu un manque d’empathie. Je sais que j’ai un virus qui est très dan­ge­reux, mais je suis enfer­mé dans une pièce et je res­pecte toutes les règles. J’avais deux poli­ciers à ma porte et ils m’ont inter­dit de l’ou­vrir. Je n’a­vais pas de fenêtre. Cela a beau­coup man­qué de com­mu­ni­ca­tion. »

Instagram
Twitter