AccueilWTABartoli : "À une époque, la Chine était le seul pays capable...

Bartoli : « À une époque, la Chine était le seul pays capable de venir en aide à la WTA »

-

Marion s’ex­prime beau­coup en ce moment et souvent pour évoquer des vérités. 

Après avoir fustigé les déci­sions prises par Gérard Piqué sur l’avenir de la Coupe Davis, elle a analysé la situa­tion concer­nant le circuit féminin. Et comme on le sait, le moment est délicat depuis que l’af­faire Peng Shuai a éclaté. 

La Chine, grand finan­cier du tennis féminin, est devenu un parte­naire plus que gênant. Du coup, Marion pense que le fait que l’ATP soit aussi soli­daire avec la WTA pourra permettre au circuit féminin de rebondir car il faudra obli­ga­toi­re­ment recons­truire un calendrier.

« Le plus impor­tant était que l’ATP s’aligne sur les posi­tions de la WTA. Évidemment, une telle refonte prendra plusieurs années. Mais si les discus­sions se pour­suivent, la WTA pourra alors envi­sager serei­ne­ment un avenir sans la Chine », a expliqué la Française.

Elle a égale­ment insisté sur l’idée qu’il était facile aujourd’hui de tirer sur « l’am­bu­lance » : « C’est facile aujourd’hui de jeter des pierres. Mais on ne pouvait pas prévoir tout ce qui se passe aujourd’hui. À une époque où la WTA manquait de soutiens finan­ciers et de parte­naires pour orga­niser des tour­nois, la Chine était le seul pays capable de répondre à ses besoins. »

Instagram
Twitter