AccueilWTABillie Jean King se paie Wimbledon et son code vestimentaire : "Rien...

Billie Jean King se paie Wimbledon et son code vesti­men­taire : « Rien n’est pire dans le sport que lorsque vous allumez la télé­vi­sion et que deux joueurs portent la même tenue. C’est horrible. Personne ne sait qui est qui »

-

Alors que l’or­ga­ni­sa­tion de Wimbledon a récem­ment ouvert la porte à un assou­plis­se­ment du code vesti­men­taire où le blanc inté­gral sur les courts est obli­ga­toire depuis 1963, la légende Billie Jean King, fonda­trice de la WTA et précur­seur en matière du droit des femmes dans le sport, s’est réjouie de cette initia­tive qu’elle défend depuis plusieurs années. 

« Nous nous sommes toujours inquié­tées parce que nous portions tout le temps du blanc. Et c’est ce que vous portez en dessous qui est impor­tant pour votre période mens­truelle. Et on vérifie toujours si ça se voit. On est tendu à ce sujet parce qu’on est avant tout des artistes et on veut que tout ce qu’on porte soit imma­culé, superbe. Nous sommes des artistes. Nous appor­tons le spec­tacle aux gens », a expliqué dans un premier temps l’an­cienne numéro une mondial en simple et en double avant de pointer du doigt un autre problème du blanc inté­gral. « Rien n’est pire dans le sport que lorsque vous allumez la télé­vi­sion et que deux joueurs portent le même uniforme ou les mêmes tenues. C’est horrible. Personne ne sait qui est qui. C’est l’une de mes bêtes noires, je le crie depuis des années. Avez‐vous déjà vu un sport où les gens portent la même tenue de chaque côté ? »