AccueilWTACornet : "Je me dis que si Peng Shuai voulait absolument nous...

Cornet : « Je me dis que si Peng Shuai voulait absolument nous rassurer, elle l’aurait déjà fait »

-

Alizé Cornet a été la première joueuse à dénoncer le silence qui entou­rait la « dispa­ri­tion » de Peng Shuaï. Ce jour, elle a accordé un entre­tien exclusif au journal L’Équipe où elle explique le sens de sa démarche.

En quelques phrases, la Niçoise résume l’idée avec luci­dité alors que le monde du tennis a engagé un vrai mouve­ment depuis quelques jours, même si l’on attend encore la prise de parole de Roger Federer et de Rafael Nadal.

« Je connais des joueuses qui la connaissent person­nel­le­ment et personne n’a de ses nouvelles. Je me dis que si elle voulait abso­lu­ment nous rassurer, elle l’au­rait déjà fait. On ne connaît pas tous les tenants et les abou­tis­sants de l’his­toire mais je vois que la commu­nauté tennis­tique est en train de se souder et se révolter. Il y a quelque chose de récon­for­tant là‐dedans. Il y a un peu d’hu­ma­nité et ça va bien au‐delà du tennis. Tout le monde est inquiet. On se réunit pour une cause plus grande que le sport, c’est de l’hu­main, la sécu­rité de nos collègues. Il faut que tout le monde s’y mette. Quand je dis tout le monde, je pense surtout aux joueurs bien classés. »

Instagram
Twitter