AccueilWTAEntre ombre et lumière...

Entre ombre et lumière…

-

Ainsi va la vie sur le circuit pro : on passe du strass et des lumières à l’ombre quoti­dienne en l’es­pace d’une semaine. C’est le cas de Yuliya Beygelzimer : cette Ukraininenne de 28 ans a vécu une grande émotion il y a quelques jours. A Barcelone, elle s’est d’abord extirpée des quali­fi­ca­tions, avant de battre Alexandra Cadantu et Flavia Pennetta, puis perdre en quarts de finale face à Dominika Cibulkova, non sans avoir remporté le premier set. Aujourd’hui, la voilà engagée au tournoi ITF 25 000 de Civitavecchia. Au premier tour, elle y a battu la 474ème joueuse mondiale, Claudia Giovine. 205ème mondiale il y a quatre semaines, Beygelzimer poin­tait, ce lundi, au 169ème rang. Une deuxième jeunesse après son année 2006 terminée dans le top 100 et ses moments de gloire sur la terre de Roland : un set pris à Jennifer Capriati, Porte d’Auteuil, en 2004, avant de s’in­cliner ; et une défaite face à Gisela Dulko, en 2006, 6–3 2–6 11–9.