AccueilWTAIvanovic choisit l’an­cien coach de Pierce et de Navratilova

Ivanovic choisit l’ancien coach de Pierce et de Navratilova

-

La vain­queur de l’édi­tion 2008 de Roland Garros a choisi Craig Kardon comme entraî­neur. Ils ne devront pas chômer, il y a urgence car la joueuse ne cesse de perdre des places au clas­se­ment WTA. 

« Je connais déjà pas mal de choses sur le tennis, sur le jeu et sur les autres joueuses. Certes, je suis encore jeune et peut‐être qu’un entraî­neur à plein temps serait utile, mais en ce moment je pense que je peux gérer la situa­tion de cette façon ». Voilà ce qu’a­vait déclaré Ana Ivanovic avant son entrée en lice à l’Open d’Australie. La Serbe avait décidé de ne pas recon­duire Sven Groeneveld, l’entraîneur rému­néré par son sponsor.
Une semaine plus tard, après un fiasco à Melbourne, la huitième joueuse mondiale ne tarde pas à réagir sur son site offi­ciel : « J’ai besoin de comprendre ce qui n’a pas été et ce que je dois travailler pour m’amé­liorer. Ma prio­rité numéro un, c’est de trouver un entraî­neur à plein temps. J’ai envie de travailler avec quel­qu’un qui m’ap­por­tera de nouvelles idées. Je suis confiante pour la suite de ma saison. »
Aujourd’hui, la jeune Serbe a rendu offi­ciel un nom : Craig Kardon. « Je suis heureuse de commencer à travailler avec Craig, affirme‐t‐elle. Nous allons voir comment cela fonc­tionne au début et puis je pren­drai une déci­sion concer­nant le long terme. J’ai fait de bons progrès au cour de la Fed Cup et je ne suis pas si loin de retrouver mon ancienne forme. Craig a beau­coup d’ex­pé­rience, il encou­rage le jeu d’attaque. »
Kardon, aujourd’hui âgé de 47 ans, est l’an­cien entraî­neur de Martina Navratilova, Lindsay Davenport, Mary Pierce ou Jennifer Capriati. La colla­bo­ra­tion avec la joueuse débu­tera offi­ciel­le­ment pour le tournoi de Dubai qui s’ouvre le 15 février prochain.

Le temps presse pour l’an­cienne numéro un mondial qui ne cesse de dégrin­goler au clas­se­ment et qui n’a plus rien montré depuis sa dernière épopée à Roland Garros, l’an passé. Elle devra à tout prix avoir recouvré son meilleur niveau pour défendre son titre à Paris, sous peine d’être éjectée du Top 10 et de pour­suivre sa chute infernale.

Instagram
Twitter