AccueilWTAIvanovic garde la foi

Ivanovic garde la foi

-

Blessures, méforme, résul­tats en dents de scie : voilà le parcours d’Ana Ivanovic depuis sa finale à Roland Garros et sa place de n°1 mondiale. Désormais quatrième au clas­se­ment WTA, la Serbe a appris de ses erreurs. Et annonce son retour.

C’est dans les détours d’un court de Pékin, là où même elle dit avoir vécu « le pire moment de ma carrière », qu’Ana entame son retour devant la scène. Il y a sept semaines, la belle avait dû se résoudre à renoncer aux Jeux Olympiques en raison d’une bles­sure à un pouce, dans ce théâtre chinois qui avait servi de salle de presse larmoyante à son annonce. Hier, elle s’im­po­sait avec la manière, quoique par moments parfois fébrile, devant une Alizé Cornet qui aura été la joueuse trico­lore de la saison.

Voilà tout le fil de la saison d’Ana Ivanovic depuis sa victoire et la première place mondiale conquise à Roland Garros. Depuis, rien de très glorieux : une élimi­na­tion au troi­sième tour de Wimbledon et au second tour de l’US Open, ainsi qu’une sortie en 1/16ème à Montréal et au premier tour à Tokyo.  Et la quatrième place mondiale à défendre : « Je pense que chaque joueuse doit faire face à la bles­sure dans sa carrière. Fut un temps où je ne pouvais même pas tenir ma raquette ».

Et les pépins physiques entraî­nant des mauvais résul­tats, la confiance est touchée, et on entre dans un cercle vicieux : « J’ai voulu parfois trop préci­piter les choses, ou les faire trop vite, trop tôt. J’ai besoin de me donner le temps pour revenir ».

Et la jolie Ana de conclure elle‐même : « Je vais bien sûr revenir. Je l’ai programmé. Je garde mon atti­tude posi­tive, je prends le temps mais je veux revenir et  de nouveau gagner des titres ».