AccueilWTAJankovic se sent "comme un papillon"

Jankovic se sent « comme un papillon »

-

Jelena Jankovic a connu une année 2009 diffi­cile. Déçue d’avoir échoué de peu dans trois Grand Chelem en 2009, elle avait tenté de donner du poids à son jeu, une erreur selon elle : « Je voulais être plus forte, mais ça a ralenti mon jeu et j’en ai perdu ma qualité de dépla­ce­ment, qui est un atout consi­dé­rable dans le tennis féminin moderne. J’ai voulu prendre du muscle, mais c’est contre ma nature, être plus puis­sante allait à l’en­contre de mon style de jeu tout en mouve­ment. J’ai mis du temps à m’en rendre compte, et ça m’a fait perdre confiance », a déclaré la Serbe, qui a du coup changé son fusil d’épaule et perdu du poids par rapport à 2009. Un « régime » qui a porté ses fruits, avec des succès probants à Indian Wells et Rome, même si elle a échoué en finale. Jankovic se sent mieux : « Je me sens plus légère sur le court. J’ai perdu du poids, je me sens presque comme un papillon sur le court, et tout mon jeu s’en trouve modifié. Je suis assez petite (1.77 m, ndlr). Les autres filles sont puis­santes, elles travaillent beau­coup la muscu. J’ai essayé de rattraper mon déficit de puis­sance, mais j’en ai perdu ma vitesse. Maintenant je sais que prendre du muscle était une perte de temps, je suis revenue aux entraî­ne­ments habi­tuels, et mes résul­tats s’en ressentent ».

Article précédentHénin retrouve son jardin
Article suivantNadal a toujours faim