Accueil WTA Kuznetsova, l'inépuisable guerrière

Kuznetsova, l’inépuisable guerrière

-

Absente entre octobre 2017 et mars 2018, période durant laquelle elle était blessée au poignet, Svetlana Kuznetsova retrouve des couleurs. Opérée pendant son absence, la joueuse russe fait honneur à sa réputation de guerrière.

Qualifiée pour les demi-finales à Cincinnati après sa victoire sur Karolina Pliskova (3-6, 7-6(2), 6-3), Svetlana Kuznetsova se voit récompensée de son abnégation après deux ans de galères. Ancienne numéro deux mondiale, classée 12e à la WTA fin 2017, la native de Saint-Pétersbourg était redescendue au 107e rang mondial fin 2018 à cause d’un poignet récalcitrant. Face aux difficultés rencontrées pour revenir à un niveau digne de son talent, la joueuse de 34 ans aurait pu renoncer.
Cependant, celle qui a chuté au premier tour à Roland Garros et à Wimbledon cette saison n’a rien perdu de son âme de guerrière, restant persuadée qu’elle pouvait encore faire de grandes choses. Son parcours dans l’Ohio, où elle a bénéficié d’une invitation, a prouvé aux observateurs qu’il en fallait davantage pour enterrer une telle compétitrice. 153e joueuse mondiale avant le début du tournoi, l’ancienne gagnante de Roland Garros sera au minimum 82e à la WTA ce lundi. La trentenaire pourrait même effectuer son retour dans le top 50 en cas de victoire finale, des hauteurs qu’elle n’a plus fréquentées depuis mai 2018. Pour y parvenir, elle devra d’abord se défaire de la tête de série numéro 1, Ashleigh Barty. Et dire que Svetlana Kuznetsova, privée du tournoi de Washington pour des problèmes de visa, n’est pas passée loin de manquer toute la tournée américaine…

Instagram
Twitter