Accueil Dopage La fédération ukrainienne vole au secours de Yastremska

La fédération ukrainienne vole au secours de Yastremska

-

Contrôlée positive à la mestétolone le 24 novembre dernier, un stéroïde anabolisant utilisé dans le traitement des faibles niveaux de testostérone, la joueuse ukrainienne Dayana Yastremska a reçu le soutien sans faille de sa fédération.

« Les informations sur le test de dopage positif de Dayana Yastremska sont sorties de nulle part. La Fédération de tennis d’Ukraine fait pleinement confiance à notre joueuse de tennis et est confiante qu’elle n’a pas violé les interdictions et n’a pas utilisé de produits figurants sur la liste de l’AMA (Agence mondiale antidopage). Nous espérons également que l’enquête sur ce triste incident prouvera l’innocence de notre athlète. Une équipe de spécialistes hautement qualifiés travaille déjà sur ce problème depuis quelques semaines. Tous ceux qui se penchent sur les circonstances de l’affaire comprendront que ce médicament ne peut pas être pris pour améliorer les résultats athlétiques des femmes. A ce stade, nous ne sommes pas autorisés à publier d’autres informations », a écrit la fédération ukrainienne de tennis sur sa page Facebook.

Instagram
Twitter