AccueilWTALi Na, quand la Chine s’éveilla

Li Na, quand la Chine s’éveilla

-

A l’oc­ca­sion du lance­ment de la nouvelle raquette Tecnfibre T‑Rebound, seule raquette conçue exclu­si­ve­ment pour les femmes, We Love tennis vous propose chaque jour un contenu lié aux grandes figures fémi­nines du tennis. En paral­lèle à ces contenus, vous pouvez égale­ment jusqu’a dimanche parti­ciper à notre jeu concours pour gagner la nouvelle T‑Rebound sur notre compte face­book.

Beaucoup de spécia­listes atten­daient cet évène­ment : un athlète chinois qui remporte un tournoi du Grand Chelem. Cela devait permettre au tennis de se deve­lopper de l’autre côté de la muraille de Chine.

C’est pour cela que Li Na en rempor­tant Roland‐Garros en 2011, puis l’Open d’Australie en 2014, a un peu affolé les foules. Hélas, victime d’une bles­sure au genou, elle a du stopper sa carrière préma­tu­ré­ment en Septembre 2014. 

Cinq ans plus tard, elle avait l(honneur de faire son entrée dans le Hall of Fame. Depuis, le tennis n’a toujours pax explosé en Chine où les clubs peinent à se construire. 

Le 21 septembre 2014 elle annonce sa retraite spor­tive à la suite de plusieurs problèmes aux genoux2,3.

Instagram
Twitter