AccueilWTAMaria Sharapova: « Etre n°1 n'est pas important »

Maria Sharapova : « Etre n°1 n’est pas important »

-

Dès lundi, Maria Sharapova va prendre la place de la Belge Justine Henin à la tête du circuit féminin. La Russe, qui a déjà connu le fauteuil de leader à quatre reprises depuis le 22 aout 2005, revient sur cet événe­ment qui n’a que peu d’im­por­tance à ses yeux. Justine Henin avait la possi­bi­lité de se retirer défi­ni­ti­ve­ment du clas­se­ment ou de se laisser dégrin­goler de semaine en semaine. la Belge a choisi la première solu­tion, et dispa­raitra dès lundi des tablettes de la WTA. C’est donc Maria Sharapova qui profite de ce départ pour récu­pérer la première place mondiale, talonnée de très près par la Serbe Ana Ivanovic. « Pour être honnête, le clas­se­ment n’a jamais été le plus impor­tant pour moi. […] Que je sois N.1 ou N.5, mon objectif c’est toujours de conti­nuer à gagner des matches. Et le clas­se­ment viendra tout seul si je gagne » a déclaré l’an­cienne élève de Nick Bolletieri. 

Interrogée sur la retraite de la Wallone, la Russe, qui a déjà remporté un Grand Chelem en Australie et deux autres tour­nois à Amélia Island et Doha cette année, a assuré qu’elle compre­nait le choix de la cham­pionne. « A 25 ans, elle [Justine Henin] a déjà réussi telle­ment de choses dans sa carrière. Si j’ai 25 ans aujourd’hui et que j’ai gagné autant de (tour­nois du) Grand Chelem qu’elle, j’ar­rête aussi ». « Je ne serai pas malheu­reuse quand j’ar­rê­terai ce sport, a‑t‐elle pour­suivi, parce que, fran­che­ment, il y a beau­coup d’autres choses dans la vie que le tennis ».

La jeune joueuse de 21 ans a déjà passé 15 semaines en tête du clas­se­ment WTA. Sans Justine Henin, pour lui barrer la route, elle tentera d’ob­tenir dans quelques jours son premier titre à Roland‐Garros, seul Grand Chelem qui manque encore à son palmarès.

Instagram
Twitter