Accueil WTA Mauresmo en douleur, Hénin en chaleur et Roddick en leader

Mauresmo en douleur, Hénin en chaleur et Roddick en leader

-

Résumé des premiers tours à Berlin et à Rome. Des sept Françaises initia­le­ment inscrites au tournoi de Berlin, seule Marion Bartoli s’im­pose. Frayeur pour Amélie Mauresmo, Rezaï humi­liée et Hénin in love ? Berlin s’anime. Pendant qu’ à Rome, Andy Roddick croque son copain Mardy Fish. 

Bartoli, Ich bin ein Berlineuse 

Des six Françaises en lice au 1er tour du tournoi de Berlin, seule Marion Bartoli a réussi à sauver sa tête. La 11ème joueuse mondiale est passée à côté du jeu de massacre qui a vu tomber Virginie Razzano, Aravane Rezaï, Tatiana Golovin, Pauline Parmentier, et Alizée Cornet. La n°1 fran­çaise s’est elle imposée sans trem­bler face à la Tchèque Lucie Safarova en deux manches et moins d’une heure de jeu (6–0, 6–3).

Pour Roddick, c’est Fish and chops 

L’Américain Andy Roddick n’a pas tremblé mardi, pour son entré en lice au Masters Series de Rome. Le tombeur de Paul‐Henri Mathieu en Coupe Davis et acces­soi­re­ment le 6ème joueur mondial a dominé son compa­triote Mardy Fish en deux sets (6–1, 6–4), à l’oc­ca­sion du deuxième tour du tournoi italien. Il affron­tera Bolelli, Patience, Tsonga ou Simon au prochain tour. 

Rezaï humiliée

Aravane Rezaï a chuté en deux sets au premier tour du tournoi de Berlin face à l’Ouzbekh Akgul Amanmuradova (7–5, 7–5). La Française devait initia­le­ment affronter Amélie Mauresmo qui a fina­le­ment dû déclarer forfait, lais­sant la place à l’Ouzbekh, 65ème mondiale. Elle affron­tera au prochain tour la Serbe Ana Ivanovic. 

Mauresmo abandonne dans la côte

Amélie Mauresmo s’est retirée lundi du tournoi de Berlin. Souffrant des côtes, la Française n’a pris aucun risque à seule­ment trois semaines de Roland‐Garros. Elle devait affronter sa compa­triote Aravane Rezaï au premier tour de l’épreuve alle­mande. La 19ème joueuse mondiale avait déjà été victime d’un mal simi­laire lors de l’Open d’Australie 2004, où elle avait subi une déchi­rure inter­cos­tale qui l’avait obligée à déclarer forfait une heure avant son quart de finale face à la Colombienne Fabiola Zuluaga. 

Hénin, un cœur à prendre

Justine Hénin a profité de son escale alle­mande, et du tournoi de Berlin pour démentir sa rela­tion avec le jeune homme sud‐africain qu’elle a rencontré l’hiver dernier lors de ses vacances en Afrique du Sud. Alors qu’ils ont été vus à plusieurs reprises ensemble ces dernières semaines, la Belge a nié farou­che­ment. « Je ne suis pas avec ce Sud‐africain » a‑t‐elle affirmé avant d’ajouter : « Nous ne formons pas un couple. Cela m’a fait beau­coup rire de lire toutes ces histoires, mais c’est juste un bon ami. »

Instagram
Twitter