Accueil WTA Osaka : « En qua­ran­taine, je man­geais beau­coup parce que c’é­tait la chose…

Osaka : « En quarantaine, je mangeais beaucoup parce que c’était la chose la plus excitante à faire »

-

La joueuse japo­naise, qui a rem­por­té le der­nier US Open et l’Open d’Australie de 2019, devait ren­con­trer hier la Belge Elise Mertens en demi‐finale du Gippsland Trophy mais elle a décla­ré for­fait. Sur son comp­té Twitter, elle avait affir­mé devoir res­ter pru­dente avec la pers­pec­tive de l’Open d’Australie. En confé­rence de presse, la numé­ro 3 mon­diale est notam­ment reve­nue sur sa qua­ran­taine à Adélaïde, où les occu­pa­tions se fai­saient rares…

« Honnêtement, quand j’é­tais à Adélaïde, je man­geais beau­coup parce que pour moi, c’é­tait la chose la plus exci­tante à faire ». À la ques­tion : « Cette région est si célèbre pour le vin, en avez‐vous goû­té ? » La Japonaise répond :  « Je ne bois pas car on m’a dit quand j’étais jeune que c’était mau­vais pour le foie. Alors, le vin qui était à ma dis­po­si­tion, je l’ai don­né à mon entraî­neur. Lui vous dira peut‐être s’il est bon ».

Instagram
Twitter