AccueilWTAPotapova : "Nous, les athlètes professionnels, devenons les otages de la situation...

Potapova : « Nous, les athlètes professionnels, devenons les otages de la situation actuelle »

-

Après avoir apprise et accepté qu’elle allait devoir jouer sans la bannière russe pour son premier tour face à l’Ukrainienne Elina Svitolina à Monterrey, au Mexique, Anastasia Potapova a publié un message à la fois touchant et intel­li­gent en rapport au conflit armé entre la Russie et l’Ukraine. Un message dans lequel elle rappelle des éléments essen­tiels comme le fait qu’elle n’est repon­sable d’au­cune déci­sion poli­tique et que les athlètes sont en train de payer le prix fort et ce de manière injuste. 

« En règle géné­rale, même dans l’en­fance, nous choi­sis­sons notre propre voie de déve­lop­pe­ment. Même quand j’étais enfant, je rêvais de jouer au tennis sans choisir un match, un pays ou un parte­naire de jeu. Il est diffi­cile d’ex­pli­quer aux gens de la poli­tique que pour moi il n’y a pas d’ad­ver­saire d’un pays quel­conque, je me bats pour la victoire, pour mon meilleur jeu, pour mon résultat. Malheureusement, main­te­nant, nous, les athlètes profes­sion­nels, deve­nons essen­tiel­le­ment les otages de la situa­tion actuelle. Jouer au tennis est notre choix et notre rêve, que nous réali­sons chaque jour, en nous entraî­nant et en essayant constam­ment d’être meilleurs dans nos résul­tats. Je suis désolée, mais même si je suis étran­gère à la poli­tique, je suis contre le chagrin, les larmes et la guerre. La paix unit le monde, et chacun doit y rester humain. Et les enfants de rêver. »