AccueilWTASeles "ne ferait donc pas un bon coach"

Seles « ne ferait donc pas un bon coach »

-

Monica Seles se confie dans un long entre­tien accordé à lequipe.fr. Le point sur l’ac­tua­lité de l’ex‐numéro un mondiale en extraits. A retrouver ici.

« Je suis membre de la Fondation Laureus, avec Martina Navratilova notam­ment. Nous pensons que le sport peut changer la vie de jeunes enfants à travers le monde, qu’ils pratiquent le tennis, le foot­ball, le basket ou autre. Quand je regarde mon parcours, je me rends compte que c’est possible. Dans certains pays où l’on se rend, des jeunes filles n’ont jamais joué au tennis, n’ont aucun parent qui pratique ce sport. Si on va les voir, ça peut leur donner envie, ça peut les inspirer. Pour moi, c’est une formi­dable oppor­tu­nité de rendre ce que j’ai reçu, à ces jeunes filles, à ces femmes, mais égale­ment au sport. J’écris aussi des nouvelles sur le sport pour les adoles­cents de 14 à 16 ans. La collec­tion s’ap­pelle « L’académie » (« The Academy », éditions Bloomsbury) et on y traite de basket, de foot­ball, et bien sûr, de tennis. […] [Pourrais‐je devenir entraî­neur ?] Oh non ! Je prodigue quelques conseils, si des joueuses viennent me voir. Il y en a quelques‐unes qui le font et je suis très heureuse de leur répondre, mais entraîner, non. J’ai toujours été une joueuse d’ins­tinct, je ne ferais donc pas un bon coach. »

Habille‐toi comme Ana Ivanovic, ici !

Article précédentPeer en huitièmes
Article suivantKvitova se retire